Lundi 7 décembre, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international du Gouvernement Français ont signé la « Déclaration d’Amsterdam » visant à soutenir l’engagement du secteur privé de s’approvisionner à 100% en huile de palme durable en Europe d’ici 2020.

Signée par la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et le Danemark, la Déclaration d’Amsterdam a été remise hier par Liliane Ploumen, ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, à Cécilia Malmström, commissaire européenne pour le Commerce. Un signal fort qui démontre la volonté des Pays-Bas, future Présidente de l’Union européenne à partir de janvier 2016, de développer la filière durable de l’huile de palme, un des principaux enjeux dans la lutte contre la déforestation.

C’est dans ce contexte que l’Alliance Française pour une Huile de Palme Durable a signé hier aux côtés de 11 organisations européennes et alliances nationales un engagement commun avec pour objectif d’atteindre 100% d’huile de palme durable en Europe d’ici 2020.

 Guillaume Réveilhac, Président de l’Alliance Française pour une Huile de Palme Durable : « Nous nous réjouissons que le gouvernement français soutienne notre initiative. Cette déclaration majeure va permettre d’accélérer significativement la transformation de la filière et faire ainsi basculer la production vers une huile de palme durable. Son développement est clé pour lutter contre la déforestation et le réchauffement climatique.”