Santé et huile de palme : Y a-t-il vraiment un enjeu?

Santé et huile de palme : L’avis de l’expert

Parmi les questions soulevées par la consommation de l’huile de palme, celle de la santé revient très souvent. Pour comprendre les enjeux, il faut rappeler les caractéristiques de sa composition.

Acides gras saturés et insaturés

Comme toutes les huiles, l’huile de palme est constituée d’acides gras. Dans son cas, la moitié sont des acides gras saturés et l’autre, des acides gras insaturés. Les deux sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. C’est l’excès  d’acides gras saturés qui peut avoir des effets négatifs sur le système cardiovasculaire – mais c’est le cas avec toutes les matières grasses saturées.

Un apport modéré en acides gras saturés

Aujourd’hui, l’huile de palme a un poids modéré dans les apports quotidiens en matières grasses saturées chez les Français : 2,8 g /jour/ personne, soit 3,7% de la consommation totale en matières grasses (source CREDOC 2014).

Favoriser la diversité dans les matières grasses alimentaires

Les nutritionnistes le disent : l’huile végétale parfaite, naturellement n’existe pas. Toutes sont complémentaires dans leur composition et leurs usages(consistance, …) c’est pourquoi il faut diversifier les sources de matières grasses. Ainsi, une consommation d’huile de palme a tout à fait sa place dans notre équilibre nutritionnel – à condition bien sûr qu’elle reste modérée. Par ailleurs, rappelons que comme avec toute huile végétale, la composition en huile de palme d’un produit ne résume pas à elle-seule son intérêt nutritionnel … Pour cela, il faut s’intéresser à la composition globale du produit, à sa place et à sa fréquence de consommation dans une alimentation équilibrée.

Eviter la consommation d’acides gras trans

L’huile de palme présente dans notre alimentation un intérêt souvent méconnu : son aptitude à rester solide à température ambiante permet d’éviter le recours au procédé artificiel appelé « hydrogénation partielle ». C’est ce procédé qui présente l’inconvénient de produire des acides gras « trans » aux effets reconnus négatifs sur la santé.

Et aussi…

L’huile de palme possède d’autres qualités nutritionnelles : à l’état brut, elle est naturellement riche en bêta-carotène. C’est même l’aliment d’origine naturelle le plus riche en bêta-carotène : elle en contient environ 15 fois plus que la carotte ! C’est aussi l’huile la plus riche en vitamine E (tocophérols) après l’huile de germe de blé. A l’état raffiné, elle conserve une grande partie de la vitamine E, qui lui permet de ne pas rancir et de garder toutes ses qualités.